Kuching le waterfront et Chinatown

Direction Kuching, en effet comme nous n’avons encore pas commencé les cours nous en profitons pour découvrir les environs. Nous commençons donc par nous balader le long de la Waterfront, c’est une promenade qui longe le fleuve Sarawak. Elle est longue d’environ 1km.
 
 
 
 
 
Kuching est une ville assez nouvelle. A l’arrivée des rajahs anglais au milieu du 19° siècle, Kuching n’est alors qu’un simple village. C’est l’empire britannique qui va y établir un comptoir et y installer toute la partie administrative de bornéo à cet endroit. La ville est donc est mélange de constructions coloniales du 19° siècle et de bâtiments très neuf construit après les années 60, début de l’expansion économique du pays. 
Le quartier du Waterfront est au centre de la ville, il est bordé d’un côté par les hôtels de luxes et des l’autre dans des bâtiments administratifs, datant de l’ère coloniale et des rajahs anglais. Ces édifices sont toujours utilisés par l’état aujourd’hui. 
A partir de 16h, la promenade s’anime et devient alors un marché de street food des plus appétissants tout en restant très abordable. 
 
 
 
 
 
Lors de notre seconde visite nous nous sommes concentrées sur le quartier de Chinatown. Nous avons pu voir les temples construis par la communauté chinoise à la fin du 19° siècle. En effet, celle-ci est très forte en Malaisie au point que les panneaux de rues sont traduits en idéogrammes chinois. Les temples bouddhistes à Kuching vénèrent principalement les divinités de la pèche et commerce.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.